User Xperience & innovation – Stéphanie Buisine

User Xperience & innovation – Stéphanie Buisine

Les évolutions récentes du concept d’innovation   D’un point de vue macroéconomique, l’innovation est considérée comme le facteur dominant de la croissance des entreprises et des États. Mais le concept même d’innovation a beaucoup évolué au cours des trente dernières années. Pour définir, caractériser et suivre l’évolution de l’innovation, le texte de référence est le Manuel d’Oslo de l’OCDE. Les deux premières éditions de ce manuel, publiées en 1992 et 1997, étaient principalement centrées sur l’innovation technologique de produit et de procédé. En 1997 est cependant introduit le concept d’innovation non technologique. Enfin la troisième édition, datant de 2005, considère quatre catégories d’innovation à part entière : l’innovation de produit, de procédé, d’organisation et de commercialisation. Cette catégorisation donne plus de visibilité à des innovations non technologiques qui peuvent être développées au sein des entreprises. En outre, même le secteur de l’innovation de produit dépasse très largement la dimension technologique. Il est tout d’abord utile de rappeler qu’un produit est défini comme un bien ou un service, il existe donc de très nombreux produits qui n’ont pas de forme technologique et s’expriment sous forme de services (ex : services liés à l’information, à la formation, à la personne et aux biens). L’importance économique de l’innovation dans les services est d’ailleurs de plus en plus reconnue, avec des exemples emblématiques comme Blablacar, Airbnb ou Uber.   Enfin, l’innovation dans les produits / biens matériels ne porte pas exclusivement sur la technologie : elle peut également porter sur les fonctions (ou usages) implémentées. Autrement dit, il n’est pas nécessaire d’apporter un nouvel élément technologique pour innover : associer des technologies existantes pour proposer de...